questionnaire_avril 2020.001.jpeg

La Robe Rouge

Le confinement a-t-il mis tous les habitants dans une situation de handicap ?

Un non-voyant d’une petite ville française disait que la situation de l’aveugle est difficile en tant normal, mais qu’avec les dispositions prises pour lutter contre le virus, il avait plus de mal à se déplacer. Avant il utilisait le bruit des talons des passants. Il se repérait sur le son des voitures et des marcheurs. Maintenant personne n’osera lui donner le bras pour traverser la rue.

La période actuelle ramène à l’essentiel.

Les enseignants pensent vraiment à enseigner plutôt qu’à se plaindre et demander aux syndicats de revendiquer.
Les élèves regrettent l’institution qu’ils rejettent tant quand ils sont dans l’établissement.

Les parents ne considèrent plus les enseignants comme des ennemis. Les politiques trouvent l’argent qui faisait défaut il y a peu.

Le Juif ne peut pas aller sur le mur des lamentations.
Le Musulman ne peut pas vivre son ramadan collectivement. Le Catholique ne peut pas vivre l’eucharistie dans son église.

GYMNAZIUM

Bonjour à tous. J'espère que vous allez bien.

Nous avons toujours un état d'urgence et les écoles sont fermées. Nous enseignons à distance. À partir du 11 mai, les élèves des dernières années peuvent aller à l'école pour des consultations avec les enseignants, 30 juin pour les autres.

En juin, il y aura des examens d'entrée à notre lycée. Nous avons 500 candidatures pour 90 places. Les examens écrits et oraux de fin de scolarité, le baccalauréat, auront également lieu en juin. Nous avons donc une période difficile devant nous.

Nous pourrons envoyer de la documentation, des photos ou des vidéos plus tard.

Nous reprendrons nos activités de notre projet à partir de septembre.

De nos jours, vraiment, tous "nous avons des limites"

Nous les ressentons de toutes parts et nous manquons surtout de contacts sociaux.

Cependant, je suis contente que cette crise pandémique ait clairement montré combien de personnes courageuses nous avons autour de nous.

Je suis heureuse que aussi de nombreux étudiants des universités et des lycées et des écoles supérieures se soient intégrés dans le volontariat humanitaire-achats et distribution de nourriture pour les personnes âgées, les personnes socialement défavorisées et les personnes handicapées : - couture et distribution de masques de protection, production de boucliers de protection sur les imprimantes 3D.

Certains artistes, mais aussi des étudiants, jouent d'instrument de musique dans les cours des hôpitaux, des maisons de pensionnés, etc..

Et c'est beau !

La pandémie met l'accent sur des attributs tels que la crise-le handicap- l’humanité (l’humanisme)et l'aide.

Nous nous réapproprions les vraies valeurs.

Et c'est utile et important pour tous. Espérons des temps meilleurs ! Salutations à tous de Prague.

CIARA

NEWTON